Démarrez la rentrée sur les chapeaux de roues


Le mercure commence à afficher des températures automnales, les feuilles ne vont pas tarder à se ramasser à la pelle, le ciel perd de son éclat à l’heure du dîner, le tricot quitte les étagères, les vitrines des magasins se muent peu à peu en mode rentrée et les vacances touchent à leur fin voire sont très loin maintenant. Du coup, il souffle comme une soudaine envie de rafraîchir son vestiaire, de donner un coup de fouet à son dressing, d’accessoiriser ses tenues. Que l’on soit un enfant, un homme ou une femme, quelle est La tendance à adopter pour cet automne-hiver 2017/2018 ? Tout simplement, quel élément des plus stylés à fait fureur lors des défilés de la Fashion Week ? Zoom sur le must-have des accessoires, le plus en vogue du moment : le couvre-chef.

Le retour d’un symbole fort, d’un couvre-chef bien à la française

Cette année, s’il ne faut investir que dans un seul et unique accessoire, ce serait immanquablement le couvre-chef. Pour cultiver un air mystérieux, pour arborer de manière décomplexée son style nova geek, pour dissimuler son visage, pour reprendre le look sorbonnard des années 60, pour donner une image classe, forte et cérébrale ou tout simplement pour être fashion, le couvre-chef se décline à l’infini. De quoi, satisfaire tous les désirs, tous les goûts mais aussi tous les styles. 

Alors, pour changer de tête en un tour de main, bicornes, turbans, chapeaux-cloches, casquettes et bérets feront l’apanage de tous les aficionados de la mode. Et, fait marquant, les grandes maisons de Haute-Couture – à l’image de Dior, d’Yves Saint Laurent, d’Acné ou encore de Gucci par exemple – préfèrent l’un d’entre eux, à savoir le béret. D’ailleurs, elles le déclinent aisément en différentes matières, textures et imprimés. De quoi donner à la plus classique et banale des tenues un air looké, bankable.

A consonance rustique, cet accessoire quasi folklorique regagne ses lettres de noblesse. Bien loin des clichés du siècle dernier, le symbole français par excellence retrouve une seconde jeunesse. Le béret fait son grand come-back sur le devant de la scène « mode » et se glisse aisément dans les tendances du nouveau vestiaire familial. Et, comme il se suffit à lui-même, inutile d’avoir une coiffure spécialement élaborée. Sur le dessus ou sur le côté, les cheveux en pagaille ou non, on le porte tout simplement sur sa tête. Dès lors, il serait dommage de s’en priver !